menu close menu


La Peylouse é linda !

Côté Jardins



Welcome to garden

The GARDEN of remarkable GIANTS

Um jardim de àrvores raras e notavèis Um lindo rio encantador Um lago romantico Um pomar flamengo Um jardim mediterrânico sobrenatural... Nascido em 1669, 1877 e 2007 encontros inesperados entre o bastião de Vauban, o encanto da “Belle Epoque”, da arte nova e da mondializacão. O parque e os jardins de La Peylouse mereçem bem o nome de « Jardim de árvores gigantes »; situado em bordo do rio Lys, no meio de uma Aldeia velha de 1000 anos: Saint Venant. Este parque de 3 hectares está por metade implantado em terras de « Artois » e por outra metade em terras de « Flandres ». Este encontro da natureza, profundamente calmo, seduz-nos pelos seus ritmos e as suas variedades vegetais incomuns.
O parque de La Peylouse, constitua um concentrado exceptional de árvores raras e éxoticas plantadas no 17°, 18° e 19° século : - Nogueira preta da América
- Sophoras japanicas
- Ginko biloba fêmea
- ácer negundoe leopoldii
- cipreste calvo
- madeiras fraximus augustifolia
- Faias púrperas e os velhos plátanos que querem subir até aos ceus atingindo alturas incrivéis. Essas alturas explicam-se por o facto que desde há 5 séculos as raízes banham na água.


Este jardim também mantem uma forte conivência com a água; com efeito, a propriedade está bordada por o rio Lys.


Photothèque

SIEGFRIED’S GARDEN

Ultime remerciement du domaine de la Peylouse au tout dernier protecteur de ses jardins, le capitaine Siegfried Sassoon ! L’homme aimait avec passion la nature, les arbres et les cheveaux !
A partir de septembre 2014 Une grande exposition installée à demeure dans le parc et les jardins rend un hommage appuyé à ce capitaine d’exception, surnommé Mad Jack, ce poète moderniste qui a réveillé la littérature anglo-saxonne et aussi cet homme libre et courageux qui s’est publiquement mis en opposition avec les pouvoirs politiques et militaires.
Sa compagnie d’élité, les Royal Welsch Fusilliers basée sur les bord de Lys, au lieu dit les Amusoires du coté de Saint Floris défendait Saint Venant après la bataille de la Lys. Son premier adjoint était également poète, Vivian do Pinto SOLA. Siegfried fut blessé à la tête, et hospitalisé à l’hôpital de Saint Venant avant de repjoindre l’Angleterre. Sur ces bords de Lys qui marquait le front durant cet été 1918, il écrivit 2 poèmes célèbres, DUG OUT et BATALLION RELIEF ; Ce furent ces derniers poèmes écrit sur front.

 

 

« Parks and Gardens of France »


O parque-jardim de la Peylouse está aberto ao público todo o ano ; contudo, convem marcar encontro. Sobre pedido, a Dona Didier poderá organisar uma visita. E preciso contar 2 horas para poder descobrir na sua integralidade o parque e jardim de Saint Venant.

Tárifas :
4 euros em tárifa de grupo/minimo de 12 pessoas (para email)
Para crianças grátis até aos 15 anos



 

NOTEZ ces rendez-vous :

The Park and Garden of La Peylouse are open with original festivities during the national festivals “Rendez-vous au Jardin” (start of June) as well as the Heritage Days mid September.
In the heart of the park complex you will discover the ancient Vauban gun powder factory. Renovated into a cultural complex the centre welcomes contemporary artist to animate the exhibition spaces.
Past the Park and Garden space overlooked by La Peylouse you will find another surprising addition; the contemporary garden of Lys Man’s Land !



Un après-midi aux jardins

La Peylouse surprise !

Cet après midi-là, Liberté, l’égérie du Touquet-Paris-Plage débarqua avec sa bande d’amis, pour une partie de natation dans l’étang magique. La pièce d’eau de 2000m2 offre en effet l’un des bio tops des plus parfaits : ses natations parmi les poissons d’eau douce apprivoisés sont réputées divines et de sensations exceptionnelles !

A la vue du premier bolet de l’année, qui rappelait subitement à tous que l’automne était subitement bien là, toute l’équipée rieuse décida de changer de jeux : les baignades royales devenaient subitement closes, le youyou Zodiac fut mis à l’eau. La carabine en-plastique-et-à-piverts- affolés fut ainsi activée, les canne-à-pêche-pour-rire furent aussi sorties de leur léthargie .
« Faisons semblant et bien semblant »… était la nouvelle consigne des sports d’eau du jour ! Il fallait s’amuser et rire entre amis, tout simplement.
A La Peylouse, c’est depuis toujours une tradition et un savoir-être devenus une légende qui traverse les siècles avec une élégante constante bien singulière !




    Grands arbres bavards !

    aux jardins

    Les plus vieux ont été plantés au 17ième siècle par les jardiniers militaires de la vieille et royale Citadelle de Vauban, elle-même nouvelle survivante à celle de Charles Quint. Ces grands arbres géants sont toujours là , depuis !

    Louis Joseph Flament et son nouveau jardinier replantent alors le bastion avec des Essences les plus surprenantes en 1877 , après avoir soigneusement démonté les murailles de pierre et briques. Tous ces arbres nouveaux et rares proviennent des 5 continents. Ils sont toujours là, depuis !
    Ce si doux jardin apaisé, presqu’île de la Lys, pur esprit du jardin à l’anglaise, drapé d’une pièce d’eau à Nymphéas, tritons et salamandres, fera connaissance avec ses nouveaux visiteurs dés 1914. La langue officielle devient alors l’anglais. La propriété se métamorphose ainsi pendant 4 ans en Etats-major des Indes puis de Portugal et en la respectée Académie Militaire de la Grande Bretagne et du Commonwealth . De nombreuses personnalités tel l’influent éditeur parisien Daniel Halévy ou le londonien poète Siegfried Sassoon vont aussi apprécier l’adresse…

    Et depuis ce temps là, le mystère s’épaissit chaque année !
    Car, chaque année, sur les troncs de ces arbres géants et remarquables, se dessinent des visages et des personnes dont les traits deviennent de plus en plus précis !
    Certains soirs, on dit que le vent et les oiseaux parleraient anglais !
    Mais croyez-vous, que le vent et les oiseaux savent parler anglais ?

    Ces arbres… observes-les, écoutez-les…
    Car, ce n’est plus ici tout à fait une légende !

    A La Peylouse, les arbres sont en effet bavards !






  • Quand Peter Doherty chante Sassoon


&

Le Manoir de LA PEYLOUSE

Didier Rousseau
Manoir de la Peylouse
23 rue du 8 mai - 62350 ST-VENANT

Email : contact@lapeylouse.fr
Téléphone :+33 03.21.26.92.02
Fax :+33 03.21.64.22.26
Mobile :+33 (0) 660 170 576

 GPS : 2.54892° - 50.62470°
Siret : 325 295 681 00044